Étude sur le commerce au défi de la transition écologique

28/10/21Développement durable

étude transition écologique du commerce

Le commerce au défi de la transition écologique
Impacts sur les métiers et les compétences

Alors que la crise écologique promet d’affecter durablement, sinon irréversiblement, les modes de consommation et de production, la pandémie actuelle a tendance à repousser au second plan une mutation structurelle de grande ampleur : la transition écologique de l’économie.

En 2019, le « jour du dépassement » a été calculé au 15 mai pour la France, c’est-à-dire que, durant plus de 6 mois, le modèle de développement de la France se fait « à crédit » sur les ressources. Ainsi, un changement de paradigme est indispensable et même inéluctable : il doit affecter nos manières de produire et de consommer.

La transition écologique, qui désigne l’évolution vers un nouveau modèle économique et social, vise à répondre aux grands enjeux environnementaux : ceux du changement climatique, de la préservation des ressources ou encore de la perte accélérée de la biodiversité, pour atteindre une empreinte écologique inférieure ou égale à une planète.

À l’interface entre les consommateurs et les producteurs, les acteurs du commerce peuvent être les pivots de ce nouveau modèle économique durable !

La transition écologique pour le commerce revêt une dimension à la fois éthique (comment faire évoluer les manières de consommer et de produire, pour rendre la planète vivable à long terme pour 7 milliards d’habitants ?) et d’opportunité économique (comment faire prospérer une activité commerciale au regard de ces enjeux ?).

Conscientes des forts enjeux, 16 branches professionnelles, dont le commerce succursaliste de l’habillement, le commerce succursaliste de la chaussure et les grands magasins et magasins populaires, ont souhaité mesurer l’impact de la transition écologique sur les métiers et les compétences des entreprises du commerce d’ici à 2025.

L’Observatoire prospectif du commerce a par conséquent lancé une étude sur les impacts de la transition écologique sur le commerce. Cette étude vise plusieurs objectifs très concrets :

  • Comment se traduit concrètement cette notion vague qu’est la transition écologique pour un commerce (objet de la première
    partie) ?
  • Quels sont les impacts sur l’emploi, les métiers et les compétences du commerce en général (objet de la seconde partie) ?
  • Enfin, en quoi les métiers du commerce doivent-ils intégrer de nouvelles compétences, et quelles formations faudrait-il promouvoir (objet de la troisième partie) ?
  • Plus spécifiquement, comment chacune des branches est touchée par cette transition (objet de la dernière partie) ?

Qu’est-ce que la transition écologique pour un commerce ?

Réalisée par les cabinets Auxilia et In Numeri, l’étude met en évidence 6 thématiques prioritaires liées à la transition écologique pour les entreprises du commerce :

  • La gestion des déchets : lors de l’enquête « Agissons pour l’environnement » (2020), les emballages et déchets ont constitué le premier thème cité et plébiscité par les citoyens.
  • La logistique écologique : face au défi de réduction des émissions de gaz à effet de serre, favoriser les mobilités écologiques devient un enjeu de plus en plus significatif. Ainsi, 6 Français sur 10 se déclarent sensibles à l’impact écologique de leurs livraisons (Stuart, 2018).
  • L’approvisionnement local : la consommation de produits locaux (ou Made in France pour les produits manufacturés) est en pleine croissance.
  • La durabilité des produits : la transition écologique renforce la demande de produits robustes et réparables. 49% des Français citent la durabilité parmi leurs premiers critères d’achat, selon l’observatoire de la consommation responsable (Obsoco, Citeo, 2021).
  • Le faire soi-même : les consommateurs se montrent de plus en plus enclins pour participer à l’élaboration du produit fini.
  • La seconde main : le marché du réemploi et de l’occasion, qui consiste à donner une seconde vie aux produits, est en plein essor. Le nombre de clients prêts à acheter d’occasion a doublé entre 2013 et 2016 selon l’Observatoire national des ressourceries.

Selon la note d’impact sur 10 attribuée à chacune de ces thématiques par les commerçants interrogés, la gestion des déchets (6,2), la logistique écologique (5,7) et l’approvisionnement local (5,6) arrivent dans le trio de tête, suivies de la durabilité des produits (5), le faire soi-même (4,8) et la seconde main (3,5).

Les principaux enseignements

Les impacts attendus sur l’emploi

L’impact de la transition écologique se traduit par de nouvelles manières de travailler dans le commerce. Il s’agit plutôt de nouvelles compétences à acquérir pour un « verdissement des métiers » que du développement de nouveaux métiers verts. Toutefois, quelques métiers ont été identifiés comme émergents, tels que responsable économie circulaire, opérateur de tri, maître composteur, chef de projet valorisation des invendus ou concepteur d’espaces de vente.

Les entreprises qui se sont engagées dans la transition écologique et qui ont fait savoir qu’elles agissaient prendront des parts de marché à leurs concurrents. Mme Le Nagard, Professeur de Marketing à l’ESSEC, le résume ainsi :

Ce sont ceux qui se distingueront par l’offre la plus verte qui sortiront gagnants.

Les métiers représentatifs du commerce et les nouvelles compétences associées

L’étude montre que certains métiers seront plus touchés par les impacts de la transition écologique, comme les fonctions plus transversales (responsable de magasin, responsable des achats, etc.).

Trois métiers sont plus particulièrement concernés par la transition écologique : boucher/poissonnier, responsable de magasin et responsable e-commerce. Concernant le responsable de magasin, la compétence la plus stratégique à développer est la meilleure maîtrise des réglementations environnementales.

Des ajustements au niveau des formations existantes devront ainsi être mis en place afin de faire évoluer les compétences attendues.

Responsable de magasin
compétences évolutives

Préconisation de formations

L’identification des compétences évolutives à acquérir ou renforcer pour chacun de ces métiers a permis d’en déduire une offre de briques de formations à mettre en place pour accompagner les commerces dans cette transition :

  • Les modules de formation plus transversaux de sensibilisation aux impacts environnementaux des filières et produits.
  • Les modules de formation ciblant plus spécifiquement les achats et l’approvisionnement durable.
  • Les modules de formation permettant une meilleure gestion de la fin de vie des produits.

Cartographie des métiers et cartographie des compétences

Un guide de 21 bonnes pratiques pour un commerce écologique a également été réalisé afin de montrer les étapes de la transition écologique pour divers types de commerces et d’inspirer. Ce guide s’intéresse notamment à Greendy Pact, un service d’échange de vêtements de seconde main pour femmes et enfants de 0 à 6 ans, qui associe expérience digitale et commerce physique.

Retrouvez tout sur la transition écologique :

Dernières actualités

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE NEWSLETTER

Dossiers, actualités, brèves du secteur :
restez informés en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

DÉCOUVREZ TOUS
LES AVANTAGES ADHÉRENTS

LIVRE BLANC

M