22 propositions pour développer le commerce

17/05/22Économie, Fiscalité, Magasin et territoire

Alliance du Commerce : 22 propositions pour développer le commerce

Le commerce est en France un secteur économique et social majeur. Fort de près d'1 million d'entreprises et de 3,2 millions de salariés, le commerce est le premier employeur privé de notre pays. Il est omniprésent dans la vie quotidienne des Français et contribue à la vitalité de nos villes et de nos agglomérations.

Dans cet écosystème divers, le rôle des Petites et moyennes entreprises (PME), des Entreprises de taille intermédiaire (ETI) et des Grandes enseignes que nous réunissons est essentiel. Elles représentent deux tiers des salariés et de l'activité du commerce de détail non alimentaire et constituent des locomotives économiques dans les territoires.

Ces entreprises sont aujourd'hui confrontées à des bouleversements majeurs dont l'ampleur et le rythme sont sans précédent.

Tout d'abord, nos concitoyens veulent bénéficier d'une offre toujours plus large de produits, à laquelle ils ont facilement accès sur internet. Sous l'effet de la crise sanitaire, le e-commerce a représenté plus de 13,1 % des achats en 2020 contre 3,3 % en 2010. Pour répondre à cette digitalisation croissante qui va se poursuivre dans les années à venir, les commerces physiques doivent accélérer leur mutation vers un modèle omnicanal. Cette transformation exige des entreprises qu'elles doublent le montant de leurs investissements dans les outils informatiques et logistiques, qu'elles forment leurs salariés aux nouvelles compétences du digital et qu'elles modernisent leurs points de vente. Dans le même temps, l'Etat doit mettre fin aux distorsions de concurrence nombreuses, sur le plan tant réglementaire que fiscal, qui pénalisent nos entreprises face aux « pure players » du numérique.

Au cours des dernières années de fortes préoccupations sociales et écologiques ont également émergé chez les consommateurs. Plusieurs lois récentes ont traduit cette prise de conscience en renforçant l'information des consommateurs et en encourageant à la fois le développement de l'éco-conception et une meilleure gestion de la fin de vie des produits. Elles ont également fixé l'objectif de réduire de 40 % la consommation d'énergie des points de vente d'ici à 2030. Toutes ces actions requièrent des investissements coûteux pour les entreprises, estimés entre 2,5 et 3,5 milliards d'euros par an.

Le secteur du commerce est pleinement engagé dans ces transitions qui lui permettront de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Mais il a besoin du soutien de l'Etat pour assurer un environnement économique et social favorable à la réussite de cette mutation profonde. Les Assises du Commerce, qui se sont déroulées en décembre 2021, ont confirmé ce diagnostic et mis en lumière la nécessité de mettre en œuvre une stratégie ambitieuse pour le développement du commerce. Les enjeux sont économiques mais aussi sociétaux, ils sont locaux autant que nationaux.

Il est urgent d'agir ! La succession de crises sociales depuis 2015 suivies de la crise sanitaire ont fragilisé une partie importante des acteurs du secteur, en particulier dans le cœur des métropoles et des villes. Fin 2020, le taux moyen de vacance commerciale en France a pour la première fois franchi le seuil d'alerte de 10 % ! L'épidémie de Covid-19 a forcé les entreprises du commerce à s'endetter à hauteur de 34 milliards d'euros de prêts garantis par l'Etat (PGE) pour pallier les difficultés financières engendrées par la baisse d'activité. Dans ces conditions, de nombreuses entreprises seront dans l'incapacité de réaliser les investissements indispensables à la transformation de leur modèle économique.

C'est pourquoi il est impératif que l'Etat s'engage sur le déploiement d'un Plan stratégique « Commerce 2030 » qui mobilise des moyens financiers à la hauteur des enjeux.

Pour contribuer à son succès, l'Alliance du Commerce et Procos ont défini 9 grandes priorités qu'ils jugent nécessaires de mettre en œuvre dans les 5 prochaines années.

1. Crise sanitaire.
2. Emploi.
3. Fiscalité
4. Transition digitale.
5. Transition écologique.
6. Aménagement commercial et urbanisme.
7. Baux commerciaux.
8. Nouvelles habitudes de consommation.
9. Tourisme.

Elles se déclinent en 22 propositions détaillées dans ce livre blanc. Toutes convergent vers un objectif commun qui est de permettre au commerce de remplir, partout en France, sa mission essentielle : créer de l'emploi, dynamiser les villes et les bourgs, renforcer l'attractivité des territoires, et contribuer au lien social.

    Pour télécharger la publication, merci de renseigner les champs suivants.

    * Champs obligatoires




    Vous allez recevoir d'ici quelques minutes un mail pour télécharger notre document (malgré tous nos efforts, le mail arrive parfois dans les spams).


    Dernières actualités

    INSCRIVEZ-VOUS
    À NOTRE NEWSLETTER

    Dossiers, actualités, brèves du secteur :
    restez informés en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

    DÉCOUVREZ TOUS
    LES AVANTAGES ADHÉRENTS

    M