La FEH salue la signature majoritaire de l’accord de branche sur l’APLD

15/12/20Dialogue social, Dialogue social

 Manifestations : protégeons les commerces

La Fédération des Enseignes de l’Habillement (FEH) se félicite de la signature avec les organisations syndicales majoritaires d’un accord de branche sur l’activité partielle de longue durée (APLD) le 30 novembre 2020.

Cet accord a été signé par la FEH et 3 organisations syndicales majoritaires : la CFDT, la CFTC et l’UNSA.

Alors que le dispositif d’activité partielle mis en place durant le confinement a permis de soutenir salariés et employeurs face à la crise sanitaire et économique liée à la Covid-19, l’accord conclu permettra aux entreprises de disposer d’un soutien à long terme.

Il vise, dans la période très perturbée que nous connaissons et qui se poursuivra en 2021, à préserver les emplois en évitant au maximum les licenciements pour motif économique.

Le texte prévoit que :

– L’accord est d’application supplétive. Il sera applicable uniquement en l’absence d’accord d’établissement, d’entreprise ou de groupe, ou bien en cas d’échec des négociations ou en l’absence de représentants du personnel habilités à négocier. Dans ces conditions, les enseignes pourront mettre en place l’APLD sur la base d’un document unilatéral homologué par la Direccte.

– La réduction maximale de l’horaire de travail ne pourra pas être supérieure à 40% de la durée légale de travail.

– La durée d’application du dispositif est de 12 mois, consécutifs ou non, sur une période de référence de 24 mois.

La mise en œuvre de l’activité partielle de longue durée (APLD) permettra à une entreprise confrontée à une réduction durable de son activité de bénéficier d’une meilleure indemnisation du chômage partiel :

  • Pour les employeurs : 60% de la rémunération brute contre 36% dans le dispositif classique d’activité partielle.
  • Pour les salariés : 70% de la rémunération brute, y compris prime d’ancienneté, contre 60% dans le dispositif classique d’activité partielle.

Après son extension par le Ministère du Travail, cet accord bénéficiera à l’ensemble des enseignes relevant de la convention collective des maisons à succursales de vente au détail d’habillement.

Il est valable jusqu’au 31 décembre 2022.

« Dans le climat d’incertitude que nous connaissons, nous nous félicitons du dialogue social constructif mené avec les organisations syndicales afin de protéger l’emploi et nos entreprises. L’accord signé doit être un filet de sécurité pour traverser la crise et préparer la relance de l’activité grâce aux talents et aux compétences des salariés », déclare Madeleine PODEUR, Présidente de la commission sociale de la FEH.

*****

« Alors que la crise sanitaire et ses effets sur notre économie perdurent, la signature majoritaire de cet accord sur l’activité partielle de longue durée était primordiale. Toutes les entreprises de notre branche confrontées à une réduction d’activité durable pourront y recourir dès le début de l’année prochaine. C’est une excellente nouvelle pour les entreprises et leurs salariés », souligne Yohann PETIOT, Délégué général de la FEH.

À propos de l’Alliance du Commerce

L’Alliance du Commerce rassemble l’Union du grand commerce de centre-ville, la Fédération des enseignes de l’habillement et la Fédération des enseignes de la chaussure. Elle représente 27.000 magasins et 180.000 salariés dans le secteur de l’équipement de la personne.

Dernières actualités

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Dossiers, actualités, brèves du secteur : restez informés en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

DÉCOUVREZ TOUS LES AVANTAGES ADHÉRENTS

M