Le recyclage, un geste pour l’environnement !

13/03/20Développement durable

Sur la bouteille d’eau, une invitation : « Recyclons » ! Justement, saviez-vous que le recyclage a sa journée mondiale ? Le 18 mars ! Il faut dire qu'il le mérite bien car il joue un rôle important dans la transition écologique, y compris du secteur de la mode et du textile ! La Commission européenne a même dévoilé un plan d’action visant notamment à améliorer la recyclabilité des produits consommés dans l’UE et, in fine, à réduire la consommation des ressources naturelles. Focus sur une star du développement durable et de l'économie circulaire !

Chaque année, en France, 2,6 milliards d’articles de textiles, linge de maison et chaussures (TLC) sont mis sur le marché à destination des ménages, soit un volume de 600 000 tonnes représentant près de 10 kilos par an et par habitant.

Une fois usagés, de nombreux TLC (par exemple, les vêtements que l'on ne porte plus, le linge de maison dont on ne se sert pas ou les chaussures devenues trop petites, etc.) sont, encore aujourd'hui, abandonnés ou jetés avec les ordures ménagères alors qu'ils pourraient être :

  • soit réemployés (sans être triés),
  • soit réutilisés (les produits sont triés et deviennent des déchets qui sont utilisés de nouveau pour le même usage),
  • soit recyclés.

Qu’est-ce que le réemploi ?
JE NE SUIS PAS UN DÉCHET

Le réemploi est l'opération par laquelle un produit est donné (ou vendu) par son propriétaire initial à un tiers qui lui donnera une seconde vie.

Dans le cadre du réemploi, le produit garde son statut de produit et ne devient à aucun moment un déchet. Ce n'est donc pas un mode de traitement mais une composante de la prévention des déchets.

 

 

Qu’est-ce que la réutilisation ?
JE SUIS UN DÉCHET À TRIER

La réutilisation est une opération en plusieurs étapes.

L’opération s'amorce dès que « le propriétaire d'un bien usagé s'en défait sans le remettre directement à une structure dont l'objet est le réemploi »*. Le bien usagé prend alors un statut de déchet. Celui-ci subit ensuite une opération de traitement des déchets, appelée « préparation en vue de la réutilisation », qui lui permet de retrouver son statut de produit. Il peut alors bénéficier à un détenteur qui lui donnera une seconde vie.

*ADEME : Réemploi, réparation et réutilisation

Où déposer ses affaires usagées ?

Près de chez vous ! Avec plus de 46 000 points d'apport volontaire en France, il y a forcément un magasin qui participe à la collecte, une antenne associative, une ressourcerie ou un conteneur prévu à cet effet dans votre coin !

Qu'est-ce que le recyclage ?

Le recyclage est une opération de valorisation de la matière par laquelle des déchets sont retraités en substances, matières ou produits aux fins de leur fonction initiale ou à d'autres fins.

Le recyclage permet de diminuer la quantité de déchets en donnant une nouvelle vie aux produits même abîmés (dans le cas des TLC, ce sont, par exemple, les vêtements détendus ou déchirés, le linge de maison délavés, les chaussures usées), et de préserver, grâce à la valorisation des matières usagées, les ressources naturelles !

Dans #RRR, il y a « Recyclage »

« RRR » n’est pas un grognement de langage préhistorique. C’est le cri de l’avenir !

L'éco-organisme Eco TLC a lancé, l'année dernière, début octobre, un cri de ralliement des marques engagées en faveur d'une seconde vie pour les textiles d'habillement, le linge de maison et les chaussures (Bocage , Okaïdi, La Redoute, Le Slip Français, etc.) : #RRR, comme « Réparons, réutilisons, recyclons » !

La campagne #RRR, qui va se poursuivre en 2020, encourage le grand public à « adopter le réflexe de la deuxième vie des produits. »

« Bring it on » : apportons, recyclons !

H&M lutte contre le gaspillage textile depuis 2013, année de la mise en place, au niveau mondial, d'un système de collecte, contre bon d'achat, de vêtements usés ou en bon état (toutes marques confondues) dans ses boutiques.

H&M s'engage à offrir une seconde vie aux produits ainsi récoltés par divers moyens :
– La revente des plus neufs en tant que pièces de seconde main.
– La réutilisation et la transformation des vêtements les plus altérés par le temps ou l'usage.
– Le recyclage.
– Le don à des associations caritatives.

Chez H&M, la prise de conscience environnementale ne s’arrête pas au dépôt en point d’apport. Les produits de la collection Conscious intègrent des matières durables (coton biologique, polyester recyclé, etc.).

Nos objets ont plein d'avenirs : la robe

La loi AGEC relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire entend accélérer la transition écologique du secteur de la mode. Les entreprises, déjà résolument engagées dans la voie du développement durable, à travers le Fashion Pact ou les nombreuses initiatives vertueuses lancées par leurs marques, doivent poursuivre leurs actions afin, notamment, de mieux informer le consommateur, de mieux collecter, d’allonger la durée de vie des produits et d’y intégrer plus de matière recyclée.

Tous ensemble, acteurs de l’habillement et consommateurs, œuvrons pour une mode plus responsable, via le recyclage, la réutilisation, la réparation, l’écoconception, etc.


Pour télécharger la publication, merci de renseigner les champs suivants.

* Champs obligatoires


Dernières actualités

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE NEWSLETTER

Dossiers, actualités, brèves du secteur :
restez informés en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

DÉCOUVREZ TOUS
LES AVANTAGES ADHÉRENTS

M