Mode responsable : première étape, les matières premières. L’exemple de Gémo

5/11/19Développement durable

La première étape pour une mode responsable ? Les matières premières ! La sélection des matières premières pour les collections est déterminante dans la politique RSE d’une enseigne, car cette étape du cycle de vie du produit textile est l’une des plus impactante, environnementalement parlant.

Selon l’étude Measuring fashion global impact de Quantis parue en 2018, pour un produit textile la production des matières représente 15% de la contribution du secteur au réchauffement climatique, 30% de son impact sur les écosystèmes et 31% de sa consommation d’eau.

Les enseignes doivent donc opérer des arbitrages pondérés/réfléchis selon les matières appropriées, leurs propriétés attendues, etc.

Pour l’enseigne Gémo, le choix a été fait de se tourner vers le coton issu de l’agriculture biologique et les matières recyclées.

La collection « Mieux by Gémo » comporte près de 300 références tous produits confondus (textile, chaussures et accessoires) pour la saison été 2019 et est présente dans les rayons des 440 magasins Gémo.

85 % des pièces de la collection sont en coton issu de l’agriculture biologique et 15% en matières recyclées.

Pour les matières recyclées, il s’agit de polyamide et de polyester issus de fibres de plastique recyclé (bouteilles en plastique usagées). Le fil régénéré a les mêmes propriétés que le polyester vierge : il est robuste et durable, et peut être recyclé à nouveau.

En 2019, les produits labellisés “Mieux” représentent 6 % de l’offre globale de l’enseigne. L’objectif est qu’en 2020, 10 % des références soient issues de ce label et qu’en 2025 la proportion atteigne 30 %.

Dernières actualités

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE NEWSLETTER

Dossiers, actualités, brèves du secteur :
restez informés en vous abonnant gratuitement à notre newsletter.

DÉCOUVREZ TOUS
LES AVANTAGES ADHÉRENTS

M